Mon enfant voudrait un poney à la maison

Publié le 17/02/2016 à 14h32 832 vues

Un poney à la maison est un rêve pour de nombreuses petites filles et petits garçons. L’animal de compagnie est souvent en phase avec les émotions des enfants qu’il souhaite simplifié et partagé.
Mais bien plus qu’un échange réel d’émotions qui peut aider l’enfant à comprendre et exprimer ses sentiments, la présence d’un poney apporte un bien-être reconnu au jeune propriétaire. Comme le montrent les études du professeur Montagner, chercheur à l’INSERM, s’occuper d’un animal de compagnie est anxiolytique, le rythme cardiaque diminue même lorsque l’enfant le caresse.
Un jeune cavalier trouvera chez son poney, c’est certain, un ami intime, un alter ego, quelqu’un à qui se confier, quelqu’un qui ne le jugera pas, ne trahira pas ses secrets et aura besoin de lui. L’enfant et son animal entretiennent un réel lien : Le cheval est un acteur éducatif dans la construction de l’enfant.
S’occuper de son poney facilite, d’après la plupart des éducateurs, la compréhension des rapports sociaux puisque cela permet de contrôler ses gestes, sa voix, ses actions pour donner confiance, se faire écouter, ne pas faire peur. La douceur, les caresses, l’amour porté à son poney s’accompagnent le plus souvent d’une réciprocité comprise et facilitante pour l’enfant.
Françoise Anstett, dans le livre « Sommeil noir – demande à ton poney » explique le chemin qu’il faut prendre pour se faire aimer de son poney.
Mais avoir un poney demande aussi des efforts, une rigueur dans le temps, un apprentissage de la responsabilité. Ce n’est pas un jouet, c’est un être vivant qu’il faudra nourrir, soigner, s’occuper été comme hiver, et quelques soit ce qui arrive de nouveau dans la vie de l’enfant.
Les questions à se poser, en tant que parents, sont donc :

  • La passion du cheval est-elle suffisamment pérenne chez mon enfant pour prévoir avec une bonne probabilité qu’elle durera encore des années ?
  • Mon enfant s’investit-il avec patience dans l’entretien des poneys qu’il rencontre par exemple au centre équestre ou avec d’autres chevaux ?
  • Mon enfant est suffisamment réaliste en ce qui concerne le temps nécessaire à accorder à l’animal, et les différents entretiens ?

Les pensions partagées, des journées de participation dans des centres équestres ou écuries peuvent aussi être envisagées et constituer une première étape avant l’acquisition d’un poney chez soi.

Inscrivez-vous sur Woopets !

Pas encore inscrit sur Woopets ?
Inscrivez dès à présent vos animaux, partagez vos plus belles photos et faites le plein de nouveaux amis !
S'inscrire sur Woopets maintenant !
Woopets

a publié un nouvel article.

Commentaires
Veuillez vous connecter avec un animal pour pouvoir intéragir ici !

Articles similaires

Le plus petit poney du monde voué à rendre heur...
Itty Bitty Espoir, c'est le nom du plus petit poney au monde. A la...
1901 vues

Regardez ce chien à Disney, heureux comme un en...
C'est bien connu, les chiens ont une âme d'enfant. La preuve, ce Welsh Corgi...
606 vues

Voici ce que vit un animal ou un enfant enfermé...
Une info qui concerne l'Homme et nos animaux. Les faits divers regorgent...
15476 vues