En route pour le transport du cheval !

Publié le 04/08/2009 à 13h13 5985 vues

On ne transporte pas un cheval dans « n'importe quoi ». Il existe, en effet, des moyens de locomotion adaptés à la taille et à la morphologie du cheval.


On trouve tout d'abord les classiques comme le van qui demande d'être titulaire du permis EB et le camion où il est impératif d'avoir passé le permis C. D'autres moyens transports de chevaux, moins utilisés mais qui sont très courants, sont aussi sécurisants : le train, le bateau mais aussi l'avion !


Pour les deux premiers, sachez qu'il est possible de laisser le cheval dans le van. Ce dernier doit tout de même être attaché avec une longe. Le bateau possède une deuxième option : il est possible d'installer le cheval dans un compartiment prévu pour le transport d'équidé. Ces lieux sont sécurisés et rien ne peut leur arriver. Il en est de même pour les avions où les chevaux sont placés dans des compartiments faisant penser à des box. N'oubliez pas toutefois d'attacher votre cheval !

 

 

accessoires_transport_de_chevaux.jpg

Une fois le transport choisis, il faut s'assurer de la sécurité physique du cheval. Non, il ne peut monter « nu » dans un moyen de locomotion. Membres, pieds, nuque, queue doivent être protégés de manière sérieuse. De nombreuses selleries vendent du matériel adapté pour le transport du cheval. On en trouve de toutes les qualités et de toutes les couleurs. Mais mieux vaut être prévoyant. Vous ne transportez pas un équidé pour qu'il soit beau : vous devez vous assurez en priorité de sa sécurité. C'est pourquoi votre monture doit, à son embarcation, être « habillé » avec les éléments suivants : guêtres de transport ou bandes de repos, cloches, protège queue, protège nuque et une chemise si nécessaire. Le matériel doit être en bon état et changé s'il devient dangereux pour la sécurité du cheval.

Mais ce n'est pas tout : le cheval reste un être vivant qui doit, comme vous, faire des pauses lors des longs voyages.
Si vous voyagez en van ou en camion, tâchez de faire des pauses toutes les deux heures. Ces moments de détente ne sont pas obligatoires, mais vivement conseillés. En revanche, un arrêt de 24 heures est impératif après un trajet de huit heures, quelque soit le moyen de transport. Lors de vos pauses ne sortez pas le cheval de son moyen de transport : il pourrait ne plus vouloir remonter ! Contentez-vous de lui donner de l'eau et de vous assurez que tout va bien.


Enfin lors des transports, il ne faut pas partir qu'avec son cheval ! Le matériel de base doit être mené. Pensez à prendre des seaux, des longes, des licols, des ficelles et une chambrière. Sachez par ailleurs, qu'il n'est pas recommandé de partir seul et lors des grosses chaleurs : votre cheval pourrait supporter difficilement le trajet. Mieux vaut partir de nuit : il fait plus frais ! Enfin, ne laissez jamais les crampons au fers de votre cheval et évitez de placer une jument à côté d'étalon sous peine d'avoir quelques soucis lors du voyage !

 

Un dernier conseil : vous transportez des chevaux, ne roulez jamais vite et respectez les limitations de vitesse !

 

Inscrivez-vous sur Woopets !

Pas encore inscrit sur Woopets ?
Inscrivez dès à présent vos animaux, partagez vos plus belles photos et faites le plein de nouveaux amis !
S'inscrire sur Woopets maintenant !
Woopets

a publié un nouvel article.

Commentaires
Veuillez vous connecter avec un animal pour pouvoir intéragir ici !

Articles similaires

Le passeport européen canin
Depuis juillet 2004, les chiens (et en l'occurrence les chats) doivent êtres...
2778 vues

Partir en voyage avec son animal
L'heure des vacances a sonné. Les sacs de voyage et les...
2499 vues

Identification de l’animal : la micro...
C’est officiel, le 2 juillet 2011, le tatouage de votre animal ne sera...
1862 vues